30 nov. 2008

Lundi 1er décembre 2008 : réunion SPE à Paris

Une petite piqûre de rappel concernant la réunion qu'organise la SPE :
Conférence sur le thème du statut de l'embryon
par une diplômée en bioéthique
rdv à 20h30 Maternité Sainte-Félicité
37 rue Saint Lambert75015 Paris

29 nov. 2008

Union Européenne : dynamique destructrice

On peut s'étonner chaque jour de cette dynamique destructrice qu'entretiennent tour à tous nos dirigeants alors que le monde va si mal et que selon eux "des enfants meurent de faim tous les jours". Comme pour le Téléthon, il semble que la meilleure solution au problème soit, non pas l'éradication de la maladie par des efforts de recherche - pensez-vous ! Mais plutôt l'éradication des malades potentiels : chaque enfant qui nait est potentiellement un être en souffrance selon eux.

Ainsi, la nouvelle pulsion du jour est la suivante : L'association «La Cause des femmes» a pioché parmi tous les pays européens le meilleur des lois concernant les femmes. Objectif : une harmonisation par le haut, en appliquant ces lois à toutes les citoyennes européennes. (je parle ici de cette harmonisation en ce qui concerne l'avortement ou, comme le dit si joliment le Figaro, ce qui concerne le thème "choisir de donner la vie" avec un beau petit smiley rieur. Or rien n'est dit sur les actions angagées par les pays pour favoriser l'accueil des enfants pour les mères démunies par exemple. Non, tout revient à l'avortement, parce que c'est moderne. A leur âge...! D'autres infos sur le Salon Beige.

28 nov. 2008

Pétition pour la vie : déjà plus de 200 000 signatures

La pétition pour le droit à la vie de l'organisation C-Fam (Catholic Family & Human Rights Instituts) a franchie une nouvelle étape en dépassant les 200.000 signatures en moins de quelques mois. La moitié de ces signatures proviennent de pays anglophones. Les francophones ont été plus de vingt mille à la signer. Les hispanophones ont été eux aussi très nombreux à se mobilisant, dépassant la barre des cinquante mille signatures. Remarquons aussi la performance des polonais et des portugais, des nationalités comptant dans les vingt mille signatures.
Cette pétition qui demande "Le droit à la vie de tout être humain, de la conception à la mort naturelle" a été lancée à l'occasion du 60e anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, notamment en réponse à une autre pétition pro-avortement, visant à inscrire l'avortement comme droit de l'Homme. Cet dernière n'a pas du tout eu le succès escompté, à l'inverse de "l'Appel international pour les droits et la dignité de la personne humaine et de la famille" de l'organisation C-FAM.
Ce grand succès a été l'occasion d'une nouvelle campagne pour faire signer cette pétition pour la vie par encore plus de personnes à travers le monde.Nous retranscrivont ici le mail du président de l'organisation C-FAM :
Chers amis,
La pétition anti-avortement pour l'ONU a été signée par 200.000 personnes ! Faisons encore plus ! Obtenons 300.000 noms !
Veuillez une fois de plus demander à chacun de ceux que vous connaissez de se rendre à: http://www.c-fam.org/publications/id.98/default.asp et de signer la pétition ! Et demandez-leur pour demander à tous leurs amis, aussi !
Bien à vous,
Austin Ruse

Président de C-FAM Alors qu'aujourd'hui la pétition compte déjà près de 230.000 signatures, il semblerait que la barre des 300.000 noms soit loin d'être un objectif irréaliste.
Lu sur : avortementivg
Déjà paru sur le blogpourlavie : 6 octobre 2008

Uruguay : légalisation de l'avortement définitivement évitée

Le président socialiste de la nation sud-américaine de l'Uruguay Tabré Vasquez a posé son véto à un projet de loi qui aurait fait légaliser l'avortement dans tout le pays. Les Sénateurs et députés s'étant réunis en Congrès n'ont pas obtenu les 60% des voix nécessaires à la légalisation de l'avortement.
Rappelons que les parlementaires avaient approuvé ce projet de loi dite de "santé reproductive et sexuelle" à 17 voix contre 13 par le Sénat et à 49 voix contre 48 par l'Assemblée. Le veto présidentiel les obligeait à revoter et à obtenir 60% des voix.
Mgr Pablo Galimberti, évêque de Salto, a affirmé que le geste du Président est « prometteur ». Il représente « un oui à la vie humaine depuis ses premiers battements. Un oui à l’avenir des enfants qui naîtront encouragés par ce geste. Un oui aux mères qui ressentiront mieux leur responsabilité de mener une grossesse jusqu’à son terme ». « Quand la vie humaine est dévaluée, manipulée et monnayée, la réaffirmation du droit inné de naître est prophétique » a-t-il ajouté.

27 nov. 2008

Interruption "Volontaire" de Grossesse


Les commentaires sur YouTube sont édifiants. Pourquoi y-a-t-il cette souffrance chez les mères ? Serait-ce autre chose qu'un amas de cellules ?

Exemple à suivre

Salon Beige : L’épiscopat envisage l’excommunication des parlementaires pro-avortement... aux USA !!!

Le moins que l'on puisse dire c'est qu'il ne manquent pas de courage ces évêques, à l'heure où les nôtres rougissent encore d'avoir la conscience en désaccord avec le politiquement correct.

Tout cela au sujet du Freedom of Choice Act (FOCA), la priorité d'Obama, et la loi la plus radicale sur l'avortement, sous la caution trompeuse de la liberté. En savoir plus, sur americatho.

26 nov. 2008

Euthanasie : "La tumeur de Chantal Sébire était opérable"

TF1.fr : Interview - Le député UMP et cardiologue Jean Leonetti dénonce dans un essai la complaisance qu'il y a eu autour du cas Chantal Sébire, au détriment de la vérité.

Extraits : "Revenant sur l'affaire Sébire, Jean Leonetti laisse éclater sa colère dans son essai. Pour le député, à cause de la forte médiatisation, "complaisante", tout le monde s'est laissé emporter par l'émotion. Mais sur le fond, il déclare que Chantal Sébire n'avait pas une maladie incurable. "Elle avait tellement peur de se faire opérer qu'elle préférait mourir", ecrit-il dans son livre."

Jean Leonetti est convaincu que plus la France proposera d'unités de soins palliatifs, plus la demande d'euthanasie diminuera, comme on le constate déjà aux Pays-Bas ou en Belgique où l'euthanasie est légale. Car, selon le député, ce que demandent avant tout les patients, c'est de ne pas souffrir ni d'être abandonnés.

25 nov. 2008

L'avortement: un crime évident et violent

Morceaux choisis d'un article percutant, tiré d'un journal canadien :

"Avez-vous déjà vu des images de poubelles dans les cliniques d'avortements? Ce sont des êtres humains ça monsieur, dans le sac à déchets, ça ne laisse aucun doute. Ce sont des petits humains complètement formés et souvent démembrés."
"Vous aurez beau le déguiser en ce que vous voudrez, liberté de choix, droit de la femme, contrôle des naissances, tra la la la la, mais ça ne change rien au fait que de tuer quelqu'un, on appelle ça un meurtre."

"Ça fait partie des choses à ne pas faire dans les dix commandements, vous vous souvenez? Soyez assuré que celui qui a dicté ces commandements vous regardera dans les yeux à la fin de votre parcours ici-bas et vous demandera: "Ne t'avais-je pas donné assez d'intelligence pour faire la différence entre une carotte, un lapin et un être humain?""

24 nov. 2008

Lundi 24 Novembre 2008 : Conférence à l'Ecole Centrale Paris

Info de dernière minute :
L'Ecole Centrale Paris organise une grande conférence "Science et Foi" avec Philippe Quentin, auteur notamment de "Sciences, obstacles ou chemins vers Dieu ?" (éditions de l'Emmanuel, 2008), un spécialiste reconnu du sujet. Il est à la fois professeur de physique des particules à l'université Bordeaux I, chercheur en physique nucléaire, et engagé dans la Communauté de l'Emmanuel.
Date : lundi 24 novembre 2008
Heure : 20:30 - 22:30
Lieu (plan) : théâtre de la résidence, Ecole Centrale Paris (RER B Antony)
Adresse : 2 av Sully Prudhomme
Ville : Châtenay-Malabry, FranceCoordonnées
Téléphone : 0673546310
Adresse électronique : david.miret@student.ecp.fr

SPE : Conférence lundi 1er décembre 2008

Soignants Porteurs d'Espérance inscrit :
LUNDI 1er DECEMBRE
conférence sur le thème du statut de l'embryon
par une diplômée en bioéthique
rdv à 20h30 Matrenité Sainte-Félicité
37 rue Saint Lambert75015 Paris

21 nov. 2008

IVG : A qui profite le crime ? Pas aux femmes



Après l'élection de Simone Veil à l'Académie française, revenons sur les conséquences de la libéralisation, voire de la promotion de l'avortement auprès des femmes du monde entier, dans le seul but de leur donner enfin la liberté ! Finalement, elles boivent le calice jusqu'à la lie.

20 nov. 2008

Dominique Morin : "J'ai expérimenté la culture de mort, elle a gâché ma vie"


video

Retour de la manifestation "Laissez-les-vivre"

Au grand désaroi du mouvement "Laissez-les-Vivre", la manifestation n'a pu avoir lieu au quai de Conti. Les autorités ont, en effet, sans raison aucune, empêché que la manifestation se tienne en ce lieu, et le groupe a été retrouvé dispersé, sur les quais de Notre-Dame, diminuant ainsi leurs effectifs.
France, pays de la liberté d'expression...
De nombreux discours ont été tenus par les membres de l'association sous la critique (telle une malédiction) des passants. Mais qui de nos jours ose vraiment faire quelque chose pour la vie ? Qui sortirait de son "chez-soi" bien chauffé pour se retrouver dans un vent glacial protester contre cette culture de mort que les autorités nous infligent ?
Des témoignages ont également raisonné dont ceux d'un médecin, d'une femme qui a tout fait pour sauver son bébé de l'avortement qu'on voulait lui infliger, et de Monsieur Dominique Morin dont vous pourrez voir d'ici peu de temps des extraits sur notre site.

Aujourd'hui 20 novembre : manifestation à Paris

Ce JEUDI 20 NOVEMBRE 2008 de 13 à 17 heures
LAISSEZ-LES-VIVRE appelle à manifester
contre l'élection de Mme Veil
QUAI DE CONTI (Paris VI°),métro Saint-Germain des Prés ou Pont-Neuf - RER C Saint-MichelContact : llvsosf@free.fr - 01 48 78 08 80
Cf post du 19/11/2008

19 nov. 2008

La doctrine nazie de retour

Avortementivg informe :
Le Sénat australien a publié un rapport appelant à financer les avortements des enfants à naître diagnostiqués handicapés. Ce rapport explique que l'avortement est en effet préférable car il serait trop coûteux d'élever ces enfants. Le document promeut l'avortement même au second trimestre de grossesse (quand le foetus devient viable), arguant que les enfants handicapés sont un fardeau financier pesant sur les contribuables.

Le sénateur Ron Boswell est ainsi monté au créneau, accusant de cautionner un doctrine "typique du régime hitlérien", une "revisite des principes eugéniques". L'eugénisme visant, notamment pour le régime hitlérien à l'amélioration de la race humaine, et donc la suppression des sous-individus, handicapés, homosexuels ou ethnies. Le sénateur Boswell a ajouté que le document prétend que "certaines vies valent plus que d'autres", fustigeant l'organisation pro-avortement pour "décider qui mérite de vivre".

Ce rapport, initialement soumis par une organisation pro-avortement a reçu le soutient d'un groupe de 41 élus. Le groupe a prétendu qu'une remise offerte par l'Etat aux femmes voulant un avortement au second trimestre pour un enfant diagnostiqué handicapé ferait économiser 180000 dollars par an au gouvernement. Mais ce document a tout de même été sujet à des discordes internes : sept des 41 élus ont finalement refusé de voir apparaître leur nom sur le rapport, ne voulant en aucun cas cautionner cette partie controversée du document.
Une nouvelle polémique qui s'ajoute aux précédentes, en particulier le financement des avortements à l'étranger, en particulier dans les pays en voie de développement.

Aujourd'hui, l'eugénisme un regain de popularité et a trouvé dans l'avortement le moyen de parvenir à ses fins : la sélection des caractéristiques humaines selon une norme décidée par une poignée d'individus. C'est ainsi que les bébés atteint de la trisomie 21 sont éliminés dans les pays développés à une écrasante majorité.
Autres sources : Lifenews, Lifesitenews

Rappel : manifestation contre l'élection de Mme Veil

Le Salon Beige nous le rappelle : Demain jeudi, Mme Simone Veil sera candidate face à 4 autres candidats de très faible notoriété au fauteuil de Pierre Messmer à l'Académie Française : son élection est donc plus que probable. Pourtant, Mme Veil n'a rien écrit qui puisse justifier cette élection dans le palais de la littérature. Ou plutôt, on le devine : c'est sa signature au bas d'une fameuse loi de 1975 qui lui vaut aujourd'hui cette distinction.

Il faut que cette ignominie se déroule le jour anniversaire de l’adoption de la convention internationale des droits de l'enfant (20 novembre 1989).
C'est la raison pour laquelle l'association LAISSEZ-LES-VIVRE organise une manifestation demain 20 novembre de 13 à 17 heures quai de Conti (Paris VIe).
Métro Saint-Germain des Prés ou Pont-Neuf - RER C Saint-Michel
Contact : llvsosfm@free.fr - 01 48 78 08 80

18 nov. 2008

5ème Marche pour la Vie : 25 janvier 2009 - Paris

Défiler c'est bien peu, alors que les abattoirs fonctionnent à pleine cadence, mais c'est déjà beaucoup.

"En Marche pour la Vie !" remplace "30 ans ça suffit !", vous l'aurez compreis, parce qu'il y a une année de plus chaque année.

Défiler, ça ne remplace pas le reste, la prévention, l'information, les blogs (et oui !), la politique (y-a-il un pilote dans l'avion ?), la prière pour certains, la colère pour d'autres... Mais cela a le mérite de repousser la torpeur de l'indifférence.

Pour s'y préparer, une réunion de préparation de la Marche pour la vie du 25 janvier 2009 aura lieu samedi prochain, 22 novembre, de 10h30 à 12h30, à Paris dans le 17e arrondissement.

"Cette réunion est ouverte à tous les sympathisants qui envisageraient (sans engagement de leur part !) de participer à l'organisation , en leur donnant l'occasion de rencontrer les responsables dans un cadre informel et autour d'un verre amical. Renseignements : 30ansparis@gmail.com."

16 nov. 2008

Affaire Eluana Englaro : Mensonges

L'assassinat est autorisé en Italie désormais. Non, ce n'est même pas un suicide, c'est quelqu'un que l'on va laisser mourrir de faim et de soif. Cela rappelle l'affaire Terri Schiavo, une américaine morte de faim et de soif en 2005.

Il ne s'agit pas ici de metre fin à un acharnement thérapeutique. Celui-ci désigne désigne le maintien artificiel en vie d'un patient mourant pour lequel on n'a plus aucun espoir d'amélioration ou de stabilisation d'un état physiologique jugé précaire : la personne ne peut plus vivre sans les machines ou les traitements douloureux que l'on met à sa disposition.

Mais l'alimentation et l'hydratation artificielles constituent « un moyen ordinaire et proportionné de maintien de la vie », qui ne doit être interrompu sous aucun prétexte par respect pour la dignité des patients.

Les religieuses qui la soignent se sont élevées contre ce transfert (elle va être transférée dans un établissement qui accepte le meurtre) : "Si certains la considèrent comme morte, alors qu'ils la laissent avec nous, car pour nous, elle est vivante. Nous ne demandons rien en échange, mis à part le silence et la liberté d'aimer et d'aider ceux qui sont faibles, petits et pauvres."

13 nov. 2008

Les évêques catholiques contre Obama sur l'avortement

Lu sur NouvelObs.com, à propos de Monsieur Barack Obama :

Au cours d'une discussion passionnée sur le rôle des catholiques dans la vie publique, plusieurs évêques ont fait savoir qu'ils n'accepteraient aucun compromis sur la question de l'avortement. Certains évêques ont condamné les catholiques américains qui ont jugé moralement acceptable de soutenir le candidat démocrate parce qu'il souhaitait faire baisser le nombre des avortements.


(photo d'un bébé survivant, Barack Obama...)

11 nov. 2008

Don d'organe : la dignité du corps vue par l'Eglise

Au cours du congrès de l'Académie Pontificale pour la vie qui a eut lieu à Rome du 6 au 8 novembre dernier sur le thème : « Un don pour la vie. Considérations sur le don d’organes », le Pape a souligné l’importance du don et du fait d’être conscient de sa valeur, car la personne destinataire reçoit « un don qui va au-delà du bénéfice thérapeutique » et cela doit susciter en elle « une réponse aussi généreuse, afin de promouvoir la culture du don et de la gratuité ». Benoit XVI a rappelé que ces dons d’organes ne peuvent entrer dans la logique du marché, le corps ne pouvant être considéré comme un simple objet.

Concernant la constatation de la mort et le don d’organes vitaux (cf. synthèse de presse du 04/11/2008), Benoit XVI a rappelé que le consentement informé est la condition nécessaire pour que « la greffe ait la caractéristique d’un don ». Les organes vitaux peuvent être prélevés uniquement ex cadavere. Les résultats obtenus pour établir un critère de déclaration de mort doivent recevoir « un consensus de la communauté scientifique toute entière pour favoriser la recherche de solutions qui donnent certitude à tous ». Certitude qui, si elle n’est pas atteinte doit laisser prévaloir le principe de précaution.

Un comité de vie, pour quoi faire ?

A-t-on le droit de donner la mort ?

Etats-Unis : Premières modifications de Loi



Alors que Barack Obama vient d’être élu président des Etats-Unis d’Amérique, plusieurs états ayant sollicité leurs électeurs sur des propositions de lois diverses et se sont prononcés notamment dans l’Etat de Washington sur le suicide assisté et dans le Michigan sur la recherche à partir des cellules souches embryonnaires.
Sur le modèle de la loi de l’Oregon qui autorise les médecins à prescrire une "solution létale" au malade en phase terminale, l’état de Washington vient d’adopter une loi l-1000 sur le suicide assisté avec 58% des votants pour et 42% contre. Cependant, Lifenews indique que les médecins de cet état élèvent leurs voix pour refuser de répondre à cette demande qui ne respecte pas la personne mourante. Des institutions ont pris fortement position en précisant qu’il ne peut être permis de demander à un médecin de soutenir la solution du suicide assisté, sa mission étant de procurer des soins et un soutien aux patients et non de les tuer.
Par ailleurs, dans le Michigan, 53% des électeurs contre 47% ont approuvé la proposition de loi qui permet dorénavant d’utiliser, avec le consentement préalable des parents, les embryons surnuméraires issus de fécondation in vitro comme source de cellules souches.

6 nov. 2008

Vivre ? NO THEY CAN'T !

Change we need ! Yes we can... 200 000 avortements en France chaque année, soit 1 avortement pour 3 naissances. En effet, cela doit changer, et nous pouvons le faire..., encore faut-il s'en donner les moyens...

Ce jeune garçon a eu plus de chance, son nom est Barack Obama. Il a survécu à l'avortement, qui frappe particulièrement les afro-américains. Un bébé afro-américain a 5 fois plus de chances d'être avorté. Et pourtant...

5 nov. 2008

Les Bureaux de Dieu : le Planning familial et la faillite de la société

Un casting de stars (Nathalie Baye, Isabelle Carré, Béatrice Dalle, Nicole Garcia, Michel Boujenah...) et d'amateurs pour nous vendre le Planning familial (lire IVGATP, IVG à tout prix), partisan de du l'ordre immoral, qui est bien plus autoritaire que l'ordre moral !


A la place de cette propagande, nous vous proposons Juno, un film bien plus rafraichissant et surtout, qui OSE, grands dieux, faire une, petite, place à l'enfant !