16 févr. 2007

Photo d'un bébé tué à 11 semaines. En France, ce n'est pas un être humain

7 commentaires:

Anonyme a dit…

Est-ce vraiment un être humain pour vous qui montrez cette photo ? Quelle hypocrisie !

European Family Pride a dit…

Cette photo nous montre un être humain mort d'avoir été démembré par un ou plusieurs autres êtres humains.

C'est vraiment très clair, on ne voit pas trop ce que l'hypocrisie a à voir avec cette photo ou même le fait de la publier.

C'est pour cela, entre autres que, le 5 mai 2007, je participerai à l'
European Family Pride

ti'hamo a dit…

oui, non, je suis d'accord que ça n'a rien à voir avec de l'hypocrisie (des photos choquantes, horribles, voire des films, tournés ou pris et montrés pour dénoncer des faits, pratiques, barbares et totalitaires, ça s'est fait et l'anonyme ci-dessus y trouverait-il quelquechose à redire ?

bon. alors qu'il se demande lui où est l'hypocrisie.

Par contre, personnellement je dirais que cette photo, non. Moi quand je tombe là dessus, je ferme d'emblée la page. et je préfère ne pas y revenir. Est-ce que ça poussera ceux qui le doivent à se poser des questions ? à se remttre en questions ? j'en doute.

et qu'est-ce que ça fera sur d'autres personnes qui se remettent déjà bien trop en question mais seul(e)s et sans soutien ?

c'est pour ça que cette photo et ces semblables, je serais assez pour qu'on la vire et qu'on ne les publie pas ainsi.
Un site internet, et surtout une photo qui apparaît comme ça en première page sans crier gare,
c'est un lieu public, un lieu de passage - pensez à un couloir de métro, une affiche dans la rue : on ne maîtrise pas du totu qui va tomber dessus, et on n'est pas là, derrière, pour gérer les effets secondaires, les doutes et les questions.

Un truc qu'on balance et que chacun se débrouille avec comme il le peut ; pas de suivi, pas de soutien, pas d'aide au cheminement, au questionnement - juste "ça passe ou ça casse", précepte dont je ne suis pas trop adepte dans ce genre de situation.

Donc, pour ceux à qui ça servirait, ça sert à rien (ils continueront la dénégation de toute façon, puisqu'ils nient déjà l'évidence, l'évidence n'y changera rien),
et pour d'autres ce sera dangereux. intérieurement dangereux.

Et pas constructif.
donc non.
(mais, non, "anonyme", ce n'est pas un problème d'hypocrisie.)

PeutImporteQuiJeSuis a dit…

Je suis choquée!!! C'est scandaleux de montrer des images comme ça!! Déjà ce blog est un scandale mais là j'ai vraiment envie de gerber de voir un tel ramassi de conneries!! C'est vous les monstres!!!!!!!!!!

Yves a dit…

On ne veux pas choquer, on veux vous montrer la Vérité ! Ce qui est scandaleux, c'est qu'une loi française trouve ceci normale !

ti'hamo a dit…

non, hé, attendez, faut être logique :
- soit ce site est un scandale parcequ'il s'oppose à l'avortement alors que l'avortement c'est trop une super libération qui n'a rien d'injustifiable, et alors je vois pas ce que cette photo a de scandaleux.
(ben, 'faut pas se choquer pour si peu, hein, on l'a bien dit et répété : "l'avortement, c'est juste une opération, c'est pas un humain qu'on enlève, juste un organe"

- soit c'est vraiment de la bouillie de bébé, dans ce cas comme je disais, laisser traîner de telles photos sans maîtriser du tout qui regarde ou pas (ce site n'est pas interdit aux moins de 18 ans, à ce qu'il me semble, réfléchissez-y un peu avant de mettre vos photos en ligne),

dans ce cas oui mettre cette photo comme ça est choquant... mais alors dans ce cas ce site en lui-même n'avait rien de choquant avant qu'on y mette la photo !!


donc, 'faut être logique : soit c'est le site avant, soit c'est la photo - qu'est chaoquant. les 2 à la fois, ça colle pas.
out.

Anonyme a dit…

Tu peux considérer cette photo comme un meurtre,
mais la réalité est là :
si cette femme à avorter elle a une véritable raison. Le vrai meurtre serait de gacher 2 vie sous prétexte d'en sauver une. En effet, si la mère ne veut pas de son enfant, quelle vie aurront t'ils ?
(pour plus de preuve lire : les noces barbares , livre très preunant et enrichissant).