18 juil. 2009

Retournement constitutionnel

Le collectif Sages-femmes de Demain se félicite de l’annulation par le Conseil constitutionnel de la disposition autorisant l’expérimentation de la pratique de l’IVG médicamenteuse par les sages-femmes. Pour Olivia Déchelette, porte-parole du Collectif :
« Nous sommes vraiment soulagées que cette disposition qui est arrivée sans consultation de la profession soit annulée, car elle constituait une lourde menace pour les sages-femmes. Nous avions dénoncé le caractère expéditif de cette mesure qui a été pratiquement votée à la sauvette. L’avis du Conseil constitutionnel le confirme. Nous continuons de nous battre pour que les sages-femmes ne portent pas la pratique de l’ivg en devenant les auxiliaires d’une médecine gynécologique en difficulté.»

1 commentaire:

Blogvital a dit…

Il subsiste donc un peu d'espoir dans cette république.
Honneur aux Sages et bravo aux Sage-Femmes.