10 déc. 2008

Euthanasie : ACTION et SOUTIEN du Grand Duc du Luxembourg

En référence au post du 3 décembre 2008 :
"Le 1er décembre dernier, le grand duc Henri de Luxembourg a annoncé qu'il ne signera aucune loi autorisant l'euthanasie.

Le 18 décembre, une proposition de loi dépénalisant l'euthanasie et le suicide assisté, émanent notamment d'un député vert fondateur de l'ADMD luxembourgeoise, devrait être discutée en deuxième lecture au Parlement luxembourgeois, malgré les très nombreuses oppositions qu'elle suscite.

Pour faire échec au grand duc Henri, le Premier ministre Jean-Claude Juncker envisage de modifier la Constitution afin de lui retirer le pouvoir de sanctionner la loi. Ce projet constituerait un véritable coup d'État constitutionnel.

En prenant cette position courageuse, le grand duc s'est inscrit dans la lignée tracée par le roi Baudouin de Belgique lors du vote de la loi belge autorisant l'avortement.

Avec les députés français, Jean-Marc Nesme, Marc Le Fur, Dominique Souchet, Véronique Besse et Bernard Depierre, j'apporte mon soutien au grand duc Henri."
Il existe aussi un groupe de soutien sur facebook rassemblant déjà plus de 5 000 personnes.

La manière la plus efficace d'agir est d'envoyer la lettre ci-dessous (plus d'information contacter : opposant-euthanasie@hotmail.fr) :

M. et Mme XXX Le X décembre 2008

Adresse à compléter

Monsieur Jean-Claude JUNCKER

Premier Ministre

33 boulevard Roosevelt

2450 Luxembourg

Grand-Duché du LUXEMBOURG

Monsieur le Premier Ministre,

Nous comprenons la complexité de la situation que vous devez gérer actuellement au Luxembourg, face au projet de loi autorisant, dans certaines conditions, l’euthanasie.

La position du Grand Duc est une occasion pour votre pays de manifester au monde à quel point toute vie mérite le respect.

Nous vous encourageons très vivement à tenir bon derrière votre souverain.

Le Luxembourg et l’Europe ne pourront qu’en sortir grandis.

Veuillez croire, Monsieur le Premier Ministre, en notre haute considération.

Signature


Sources : Liberté Politique, Mickaelus.blogspot.com, opposant-euthanasie@hotmail.fr

2 commentaires:

Sandro Welter a dit…

mesdames messieurs

je suis un luxembourgeois suivant cet debat.

ce que le grand duc fait est contraire a la loi luxembourgeoise...le grand-duc n'a pas le droit de ne pas supporter une loi qui a deja ete vote au premier tour dans le parlement.

Imaginez vous que le senat francais et l assemblee font voter une loi et sarko dit "ah non je ne veux pas cette loi" et imaginez vous que sarko ne serait pas elu democratiquement mais serait un monarche...c'est fou!!! c'êst fou qu'un indiviud puisse arreter la vonlonte d'un parlement democratique et du peuple(78% de la population pour l'euthanasie..)

donc je vous dis:
reflechissez bien: si vous supportez le grand-duc luxembourgeois vous supportez un monarche a tendance dictaturesque qui ne respecte pas la constitution...

OR la proposition de loi sur leuthanasie est tres stricte...et restricitive...donc il n'y aura aucune possibilite de abus...

donc laissez le choix aux personnes!
s.v.p
laissez le choix aux gens!
et n'imposez pas votre foi chretienne sur tout le monde... c'est pas democratique et pas au respect des droits humains

Hieraaetus a dit…

Bonsoir Sandro Welter,

Suite à votre message, nous nous sommes informés sur la légitimité de la position du Grand Duc.
La Constitution du Luxembourg précise à l'article 34:

"Le Grand-Duc sanctionne et promulgue les lois. Il fait connaître sa résolution dans les trois mois du vote de la Chambre."

Il nous semble donc que c'est en toute légitimité que le Souverain exerce son autorité.

D'autre part, la liberté d'expression et la liberté religieuse sont deux des principes fondamentaux exprimés dans la Déclaration des Droits de l'Homme. L'objection de conscience du Grand Duc est donc démocratique.

Par ailleurs, si la religion donne à la vie un caractère sacré, la question de l'euthanasie n'en reste pas moins une question d'éthique et de morale.
C'est pourquoi, nous exprimons nos convictions sur ce blog catholique de défense de la vie, par le biais notamment du soutiens du Grand Duc du Luxembourg.

Nous vous remercions pour cet échange, qui, nous l'espérons, vous permettra de mieux comprendre notre point de vue.

In Christo,

Hieraaetus du BPLV