6 mai 2006

Méthode de diabolisation -1-

Ce blog se veut au service de la Vie, de toute vie humaine, de sa conception à sa mort. Avec un tel programme, difficile de plaire aujourd'hui. D'où les réactions épidermiques de cette bloggeuse. Je cite :

Et alors, quand je tombe sur ce genre d'horreur (le blog pour la Vie, donc) pure et simple, c'est la ponpon, et bien sur je ne peux pas m'empécher d'ouvrir ma grande bouche, de dire ce que j'en pense, d'essayer de débattre, même si dans ce cas désépéré ca ne sert plus à rien. Ceci dit, je n'arrive pas à cibler si ce blog est politique ou religieu, un peu des deux surement, j'essaye souvent de me pérsuadée que l'un est l'autre sont indépendants, mais j'ai de plus en plus l'impression que je me fait des idées... Qu'en pensez vous ?

Nous avons compris cette brillante argumentation : nous sommes méchants ! Voilà ce dont on nous accuse ! Et bien j'oppose un démenti formel aux dires cette jeune fille : nous sommes gentils !

7 commentaires:

Hazélize a dit…

Chacun son point de vue sur l'avortement.

Toutefois, je trouve egoïste de vouloir penaliser l'avortement.

Ce n'est pas parce que l'on est contre que l'on doit penaliser tout le monde.

Les personnes qui sont opposés à cette pratique, libre à eux. Ils n'ont qu'à éléver un enfant qu'ils n'ont pas désirés.

Mais si d'autres personnes refusent de "detruire leur vie", il faut respecter leur choix.

Elever un enfant non désiré peut entrainer des conséquences dramatiques. Un mathématicien americain a fait un parallele entre la legalisation de l'avortement et la baisse de la criminalité aux USA (Article paru dans Le Monde 2, si mes souvenirs sont bons.)Je ne me souviens plus de son nom, mais toujours est il que c'est vrai !

Certes l'avortement n'est pas un acte anodin, aussi faut il bien reflechir avant de prendre une telle decision, mais je pense que lorsqu'on decide de se faire avorter cela ne peut être QUE une decision reflechie !

Il n'y a rien de plus beau qu'un enfant... désiré.

PS : J'ai mis sensiblement le même commentaire sur le blog de Marione (la bloggueuse dont est extrait le texte).

Bartalin a dit…

Il n'y a rien de plus beau qu'un enfant...

Tout simplement

Henri Védas a dit…

@ hazélize
"Chacun son point de vue" n'est pas une réponse satisfaisante en matière d'avortement : ou bien le foetus à, mettons, 10 semaines est un être humain, et les pro-vie ont raison, ou bien il ne l'est pas, et ils ont tort . S'ils ont raison, le tuer est un meurtre, et ils ne peuvent pas se contenter qu'on daigne, comme vous, "respecter leur choix" de ne pas tuer leurs enfants. C'est comme répondre à un opposant à l'esclavage : "personne ne vous oblige à avoir des esclaves."

Quant à l'argument qui lie avortement et baisse de la criminalité, il me paraît amoral, mais en plus il est sans doute en grande partie faux :
http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2005/12/lavortement_est.html

HV a dit…

Hmmm... le lien précédent semble s'être mal affiché : le voici, mais il faut le remettre d'un seul tenant

http://lesalonbeige.blogs.com/
my_weblog/2005/12/
lavortement_est.html

Bartalin a dit…

Plus concrètement, comprenez bien que si l'on est contre l'avortement, c'est parce que l'on considère que c'est tuer un enfant. Dans cette perspective, comment fermer les yeux et ne rien dire alors que l'on est convaincu que des milliers d'enfants sont tués chaque année dans le monde.

Chacun son truc. Pour certains, ce sont les singes ou les bébés phoques. Nous, nous avons choisi les bébés.

Sérieusement, sans regarder les chiffres : croyez-vous que depuis la Loi Veil de 1976 la criminalité a baissée en France. Je ne fais pas le parrallèle entre les deux, bien qu'il y auriat peut-être matière à réflexion, je veux juste montrer que votre argument n'est pas recevable.

Vous dites qu'il faut réfléchir avant d'avorter et que l'avortement ne peut être qu'une décision réfléchie. Nous, nous disons que l'avortement est souvent le fruit de pressions (famille, père, société...) et d'ignorances, cf ces témoignages, et vous pourrez en trouver d'autres en tapent sur google :
http://www.chretiente.info/article.php3?id_article=131

Oui, avoir un enfant nécéssite du courage, mais les femmes en ont toujours eu, pourquoi les femmes d'aujourd'hui refuseraient d'être courageuses ?

Egoïste : sur ce point là je ne vous permets pas. Parce que l'avortement, c'est le paroxysme de l'égoïsme d'un monde qui préfère le confort et son plaisir individuel aux grandeurs de la famille et de la maternité.

Mais tout cela renvoie essentiellement à l'Etat d'esprit de nos contemporains : il n'y a plus que des plaisirs, il n'y a plus que le confort de vrai, le bonheur, oui, mais moi d'abord...! Et le sexe : le cerise sur le gâteau. Faites ce que vous voulez avec qui vous voulez, c'est le chemin du bonheur, nous dit-on. Et bien non. Le chemin du bonheur et de la joie, il est simple, même s'il est difficile : il est dans l'amour. Et l'on ne peut être amoureux de vingt personnes. Or combien de personnes se donnent à des inconnus, à des gens qu'ils n'aiment pas, juste pour le plaisir ?

Ce ne sont que des idées mal ordonnées. Pour un magnifique éloge de la Vie, nous vous invitons à lire l'encyclique Evangelium Vitae, du Pape Jean-Paul II, qui, quoi qu'on puisse en penser , attirait à lui, comme maintenant son successeur, une foule de jeunes en quète de repères et de vérité :
http://www.vatican.va/holy_father/john_paul_ii/encyclicals/documents/hf_jp-ii_enc_25031995_evangelium-vitae_fr.html

"Si vous êtes ce que vous devez être, vous mettrez le feu au monde entier !" (Message adressé aux jeunes par Jean-Paul II)

Marione a dit…

Bonjour Bartalin !
Allons allons, ne déformons pas ce que j'ai dit. Je ne vous fait passer pour personne. Certes je n'ai pas le même avis que vous, bien sur, mais je n'ai JAMAIS dit que vous étiez des méchants et moi la gentille.

Dans le commentaire que je vous ai laissé, relisez vous, j'essaie de comprendre ce qui vous pousse à penser ainsi, je ne vous discrimine pas !

Je n'ai jamais dit que l'avortement était un acte annodin, mais le diaboliser ainsi, je ne suis pas d'accord...

Arrétez de réagir aussi viollement, et débattez si vous pensez que votre avis repose vraiment sur quelque chose de fondé et que vous n'avez pas peur de vous perdre dans des explications "cul-de-sac"...

Bartalin a dit…

à Marione :

j'ai dabord lu votre post su votre blog, et là, j'étais vraiment un méchant.

Votre commentaire je ne l'ai vu qu'après, et j'y ai longuement répondu (le problème est que vous avez choisi un message ancien : course pour la vie).

Mais ma réaction n'était surtout pas violente, et plutôt amusée.